Post de fin Novembre (enfin je reprends l’écriture)

Quelques mois sont passés lors de mon dernier post.

Je compte quarante -huit vols faits depuis le 7 août.

Un peu honte et de regret de ne pas avoir écrit sur ces vols, les rencontres, les voyages, les commentaires, les dessins, les sensations…

Je vais essayer ces jours de remettre à point tout ça. On ne vole pas autant, on a le temps, je reprends l’envie d’écrire et de montrer.

Pour cette entrée un image du vol que nous avons fait  samedi avec Barbara, Lara et Valentin à qui je remercie d’avoir partagé ce vol, et surtout à Núria toujours au guet de que tout se passe bien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cerdagne vers l’Ouest l’ascension du 24 novembre 2018

Nous pouvons dire que ce sont toujours les mêmes montagnes, mais quand même quelles montagnes si belles.

Le silence du matin

img-20161022-wa0003
Albada a Cerdanya preparant una ascensió de tardor.

« Les silences du matin portent des expectatives et espoirs que les silences de la nuit n’ont pas. »

Cette phrase de Victoria Durnak montre bien les expectatives qu’on a lors de la préparation d’une ascension en ballon.

La bonne aérologie pour les ascensions en ballon en Cerdagne se donnent durant les premières heures au lever du soleil. C’est pour cela qu’on se rend en place si tôt.

Les matins en Cerdagne sont beaux. Un luxe de pouvoir les vivre.

Ascension d’automne

DSCN3087Le 12 novembre on décolle avec l’Ot. Le voyage se déroule en calme et avec des vues magnifiques.

Aujourd’hui on peut arriver à monter bien haut.

Comme toujours je me surprends de la capacité de cet engin de pouvoir flotter à quelques centimètres près du sol et quelques minutes aprés monter à trois-mille mètres.

Je suis content de pouvoir offrir cette possibilité aux personnes avec lesquelles on partage la nacelle.

Merci à tous à Manon et à Laurent, à Josette et à Bruno, et aux suiveurs au sol tout particulièrement, de nous permettre vivre ces moments.

Rien n’a plus de valeur que les mots écrits par les protagonistes.

Commentaires ascension 20151112

 

10 novembre, vent calme, jour clair

Cette ascension de plénitude et lumière cerdane nous a fait évoluer avec des brises lentes, trés lentes, et parmi des brumes qui s’amusen en nous cachant les arbres et les églises romanes.

Magnifique en altitude on a pu apercevoir bien loin Collserola et son antenne, et surtout la montagne de Montserrat flotant, telle qu’une île, au bel milieu de nos vues.

Trés bonne compagnie avec Line et Evelyne, trés bonne récupération de Núria, et la visite aimable de Lluis du Mas d’en Ros, qui est venu nous voir et aider au pliage du ballon.

Travailler comme ça fait prendre du sens à ce qu’on fait.

Dans l'enveloppe de l'Ot.
Dans l’enveloppe de l’Ot.
Ombres et brumes en Vallée de Cerdagne.
Ombres et brumes en Vallée de Cerdagne.
Montserrat comme une île.
Montserrat comme une île.