Les vols d’hiver qui sont à la porte.


Ce Novembre nous avons bien volé en des conditions d’hiver. Neige en montagne, ciel clair, calme au sol…

L’expérience de ces ascensions hivernales est vraiment  exceptionnelle.

Si bien nous pouvons les faire toute l’année l’hiver c’est le moment favorable aux grands vols.

Avoir l’occasion de pouvoir participer à un vol d’hiver est particulièrement recomandé. Bien habillés, le froid n’est pas un problème. Le vent à la nacelle est zéro, le ballon voyage avec le vent.

Envie de vivre et voler cet hiver de Cerdagne en plénitude.

Sobrevolant Cadí en una ascensió d’hivern.

Post de fin Novembre (enfin je reprends l’écriture)

Quelques mois sont passés lors de mon dernier post.

Je compte quarante -huit vols faits depuis le 7 août.

Un peu honte et de regret de ne pas avoir écrit sur ces vols, les rencontres, les voyages, les commentaires, les dessins, les sensations…

Je vais essayer ces jours de remettre à point tout ça. On ne vole pas autant, on a le temps, je reprends l’envie d’écrire et de montrer.

Pour cette entrée un image du vol que nous avons fait  samedi avec Barbara, Lara et Valentin à qui je remercie d’avoir partagé ce vol, et surtout à Núria toujours au guet de que tout se passe bien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cerdagne vers l’Ouest l’ascension du 24 novembre 2018

Nous pouvons dire que ce sont toujours les mêmes montagnes, mais quand même quelles montagnes si belles.

Vol en montgolfière en Cerdagne du 9 juillet 2018

 

Bernat pescaire ampliat
El Bernat pescaire s’enlaira sota nostra.

De ce vol nous voulons retenir un anniversaire. Celui de Josiane.

Un beau voyage qui  nous a permis de rentrer dans la « Bassa » pour voir de prés les hérons et de voir décoller un au dessous de nous.

Nous allons chercher un peu d’altitude, quelques nuages sont là et nous donnent une certaine troisième dimension.

Nous réussissons à revenir près de l’aérodrôme mais la magie des airs nous font poser dehors juste à coté.

Núria nous pousse un peu pour nous poser sur la partie fauchée du champ de cereal.

Merci Michel, merci Nathalie, merci Josiane pour la confiance, la gentillesse et le partage de ce moment.

DSCF0133
Núria nous pousse vers la partie fauchée du champ de cereal.

 

Vol en montgolfière en vallée de Cerdagne le 30 juin 2018.

DSCF0021
Le ballon sur l’eau du petit lac du Golf de Fontanals le 30 juin 2018.

Le mois de juin fini aujourd’hui. On vole avec le gran ballon de Barcelona Balloon Flights.

Nous pouvons faire une ascension en calme, comme cette vallée nous a habitué.

C’est Neus et Remi, Adriana et Agustí, Chloe et Aurélien qui nous accompagnent et partagent ces airs cerdans qui viennent du Sud.

Neus porte un anorak de l’époque ancienne de ski à Masella.

Nous essayons les brises du sol qui sont trop faibles. Le Sud est bien bas et nous allons rapidement à la rivière. Nous descendons sur l’eau et une petite brise nous porte au dessus d’un des petits lacs du terrain de golf. Nous nous voyons en réflet.

Une autre montée en altitude cette fois où nous trouvons un peu d’Ouest et un peu de Sud. Descente sur la zone du Remei où aprés une petite manoeuvre des brisetes nous nous posons sur un champ fauché tout prés du chemin du Remei où Nuria arrive en même temps que nous.

Décollage en calme, atterrissage en calme.

Bien.

 

Aujourd’hui vol en ballon bien calme.

Aujourd’hui on décolle avec le grand ballon de Fernando.

Il fait chaud. Je suis un peu au ralentí. Tomàs et Núria vont vite au montage et gonflage du ballon. Je sens que c’est un peu trop vite pour moi ce matin.

Préparation et gonflage impecable. 10 minutes plus tôt que ce qu’on fait habituellement. Bien.

Petite brise pas trop définie qui semble nous vouloir porter à la rivière. Elle change vers le village de Sanabastre. Elle rechange et veut nous porter à la mine et le petit lac. À 20 metres elle s’arréte et nous laisse sur place à 3 mètres du sol. Je fais une petite montée pour voir si il y a encore un petit reste… rien.

Monter en altitude. La prévision nous dit vent de SW changeant à W. On monte et nous trouvons ce vent W à 2.600 qui nous porte vers Astoll.

Descente rapide à la rivière d’Alp et nous trouvons un petit air qui nous porte vers W et Santes Creus. Nous nous posons en douceur au terrain à coté de Terrones.

En pliant le ballon petite défaillance de chaleur. Récupération avec un peu d’eau, et surtout avec la compagnie et la conversation avec Jorge, Norma, Flia, Véronique, Juergen, Romain et Mme. (le jeune couple sic), Bernard aéromodéliste en planeur, Bernard (pilote?) et Irene qui avait volé pour la deuxième fois, a qui je leur remercie la pacience et la confiance en ce vol si beau.

Je suis bien content.

IMG_20170804_081048
À l’altitude de la Tossa le vent W était au rendez vous. C’est bien les bonnes prévisions actuelles.

Vol en ballon en Cerdagne du 3 août 2017

Météo bien bonne. Pourtant des petites rafales au moment du gonflage et surtout au moment du décollage.

L’habitude des décollages doux à l’aérodrome fait que je fasse un décollage de débutant.

Une rafale bien forte qui a empeché le gonflage du petit ballon de Keith a fait que je soit en fausse sustentation et que j’aille un peu de mal pour monter et éviter la manche sans chauffer de trop. Je la touche de peu… et je ne chauffe pas de trop.

Nous restons avec cette petite forte brise jusqu’à la rivière où tout rentre dans l’ordre. Petite promenade au dessus des arbres et la rivière, on va vers Sanabastre et chez Enric où on décide de monter en altitude. Nous arrivons à un peu plus de l’altitude de la Tossa où le vent est le prévu. Descente rapide prés du ballon de Carles qui se pose devant nous.

Nous décidons de continuer le vol en survolant les belles maisons et les beaux terrains du Golf de Puigcerdà. On le traverse et nous pouvons nous poser en toute douceur sur un terrain moissonné où Núria arrive sans problème et peut filmer l’atterrissage.

Comme à chaque vol, merci à tous. À Monique et Robert, à Véro et Yves , à Christophe et surtout à Núria qui nous a assisté de façon impecable.

Vol en montgolfière en vallée de Cerdagne ce premier août 2017

Du vent du Sud, du vent du Sud…

Les vélivolistes sont déjà à l’aérodrome à 6h45!!

Je peux parler avec Joan Anton et Klaus. Ils veulent profiter de l’onde de Sud qui aparentment est là dans les montagnes.

Notre prévision et les balises consultés le matin nous disent que le vol en ballon est possible avec des vents et brises calmes et un peu de vent de SSW à moyenne altitude.

Ces conditions ne sont pas trop fréquentes en Cerdagne. Pour le vol d’aujourd’hui je me suis laissé guider par l’info météo que ces derniers temps elle est bien fiable.

Finalement pas trop de vent de Sud, pas trop d’onde, vol paisible et varié, bonne compagnie, des chevreuils, des gents qui nous disent bonjour, un terrain d’herbe pour un premier atterrissage, un peu de force humaine pour positioner le ballon et le porter sur le terrain à coté qui est moissonné, le paysan aimable, la table de marbre à l’ombre, le champagne frais, Núria excellente en l’assistance…

Bref un plaisir.

Merci à Mireille et Olivier avec qui on avait placé cette date il y a longtemps, à Philippe qui avait depuis bien longtemps aussi mon nº de téléphone et qui m’a contacté par WhatsApp, et à Catherine et André qui sont venus passer la nuit à l’aérodrome et avec qui on s’est poursuivi et croisé à Font Romeu dimanche.

Merci aussi à Núria qui permet que je fasse ce métier en toute plénitude.

A la fin les vélivolistes n’ont pas pu trouver l’onde de Sud mais ont fait aussi un tres beau vol en cet endroit magnifique. De fait Klaus est parti avec son planeur en Allemagne poussé par ce vent du Sud qui en altitude était bien fort.

20170801_085854
Avec un peu de force humaine nous avons pu positioner le ballon sur un champ moissonné. Le paysan nous a salué de son tracteur.