Un vol en ballon de 3 janvier

Les couleurs marron, le soleil caché derrière une couche de nuages hauts en ce vol du 3 janvier 2016.

Aujourd’hui nous n’avons pas volé. Pourtant il y a eu deux montgolfières qui ont décollé pour un grand vol.

Pour nous un peu trop de vent au sol de la vallée de Cerdagne et trop de vent (65k/h) à 1000 mètres du sol. On voulait un vol plaisir dans la valée et ce n’était pas le cas.

Dans nos 25 ans de ballon, un 3 janvier 2016 nous avons fait un vol en Cerdagne avec Marine et Gabriel.

Page du livre d’or avec les commentaires de Marine et Gabriel le 3 janvier 2016.

Voici la page de ses commentaires. C’était le premier vol de l’an 2016 et nous nous sommes posés prés de Les Pareres. Carles était à la récupération et on volait avec un 3000m3 Ultramàgic de Pep Puntí qui était venu aussi pour voler avec un petit 2200m3.

Les couleurs ce jour là étaient marron, le soleil caché par une couche de nuages hauts.

C’est bien quand même pouvoir voyager en ballon n’importe à quelle saison.

Un vol en ballon en Cerdagne le 2 janvier

Image du voyage en ballon du 2 janvier 2014. Magnifique vol d’hiver.

Aujourd’hui on a pas pu nous envoler. Il y a Marc avec son Dragon qui est venu de loin nous visiter mais la prévision de vent ne s’ajustait pas à un vol de plaisir. Il y avait aussi Miquel qui avec son gran ballon a du annuller le vol.

De nos 25 années en ballon il y a entre autres 2 janvier celui de 2014 que nous avons pu voler. Magnifique vol d’hiver.

J’ajoute les commentaires des passagères qui ont volé avec nous. Carles faisait la récupération et on volait avec le petit ballon 2.200 de Lourdes Alemany.

Commentaires des passagères du voyage 2 janvier 2014

On a fait un beau vol d’une heure 25 en nous posant sur la route d’Urtx.

Contents de pouvoir remémorer les ascensions de ces 25 ans.

Le premier soleil de l’an en montgolfière en Cerdagne

Les premiers rayons du soleil de 2019.

Hier, dernier jour de l’an 2018, nous avons fait un beau vol en ballon près de Montserrat. Aujourd’hui nous avons pris les premiers rayons de soleil de l’année 2019 a bord d’une nacelle de ballon en vallée de Cerdagne.

Xavier nous demande si c’était possible de faire un voyage en ballon avec des amis le premier jour de l’an.

La météo étant propice après deux jours avec un peu trop de vent en Cerdagne, nous faisons « l’effort » de ne pas trop dormir après le Réveillon pour pouvoir faire ce qui nous plaît beaucoup: voyager en ballon.

Le matin calme et clair. Les prévisions bien bonnes. Le rendez vous tres tôt car ils devaient prendre le train à 10h 20.

Tout le monde prêt à 8h. Gonflage rapide. Décollage en douceur. Il ne fait pas trop froid, pourtant le thermomètre marque -2 degrés. Nous décidons aller chercher le premier soleil de l’an.

Nous montons en altitude pour voir si nous trouvons le vent N NE annoncé.

Le N NE est à partir de 1.000 mètres du sol. Nous pouvons voir les montagnes de Montserrat derrière le Penyes Altes. Je ne me fatigue jamais de cette vue.

Nous pouvons voir les montagnes de Montserrat derrière le Penyes Altes.

Descente rapide et manoeuvres pour aller le plus vite possible au plans de Baders. Nous essayons Torrelles qui n’avait pas de vent. Je choisit de remonter pour trouver la « route de vent » d’E un peu rapide à moyenne altitude que nous avons noté avant.

Tout va bien. On circule rapidement vers Baders et on choisit la route pour nous poser.

Núria est déjà là et nous aide. Pliage rapide. Retour à l’aérodrome et Xavier et les amis partent rapidement pou prendre le train.

Beaux commencement de nouvel an. Contents de pouvoir partager ces moments. Merci à tous et surtout à Núria qui sans elle je ne pourrait pas vivre ces moments.

Bien.

Acabem l’any 2018 volant en globus.

La vista de Montserrat és ben bonica. En els darrers vols la veiem sempre. Avui, però estem ben a la vora.

Pel 31 de desembre fem un viatge en globus al Bages.

Globus petit, Sacha i Daniel ben amables, D’Arta com bon equip de recuperació, vent en calma, dia clar… qué bé!

El vol d’avui es vol calmat i suau. Pugem per anar a buscar el vent que figura que és fortet de Nord a alçada.

Avui Coriolis juga amb nosaltres i ens fa girar en pujada a un costat i a un altre i en baixada també. Màgia de la Natura, quin paler experimentar aquestes coses.

Trobem el Nord a 3.000 peus del terra. Només el tastem i anem cap a baix per jugar amb les brises que veiem que hi ha pels fums de les cases.

La vista de Montserrat és ben bonica. En els darrers vols la veiem sempre. Avui, però estem ben a la vora

A prop de terra les brisetes son molt variades. Els fums no van tots a la mateixa direcció i el D’Arta a terra troba que la direcció de la brisa varia contínuament.

Anem surant a prop de terra a velocitat confortable. Trobem un petit camí que el cotxe entra bé i nosaltres també frenant el globus amb uns arbrets.

Aterratge suau, plegat del globus còmode, vent en calma, sol i llum…

Qué bé aquesta manera de volar, merci als passatgers per confiar en nosaltres, al Fernando Muga per donar-me la oportunitat de volar avui i a tots els que han permès que faci aquesta feina tan bonica.

Vol en montgolfière en Cerdagne du 28 décembre

Montserrat au Sud. Je ne me fatigue jamais de cette vue.

Ça y est. Nous y sommes à nouveau juste quan le soleil commence à chauffer le terrain de décollage.

Ce matin c’est Laura et Clément, Axelle et Sergio qui vont partager le voyage dans les airs cerdans.

Une petite brise varié nous porte en douceur vers la rivière où les températures froides de la rivière et la petite chaleur du soleil font que je soit bien en garde au réactions du ballon.

Nous décidons de monter en altitude pour chercher le vent N NE qui est annoncé. Nous le retrouvons à tres haute altitude. En montant le vent nous pousse un peu vers les montagnes du Nord.

Il n’est pas trop fort et nous restons un peu là haut un petit moment qui nous permet de corriger notre position vers les montagnes du Sud. Montserrat se laisse voir à nouveau vers le Sud. Je ne me fatigue jamais de cette vue.

Descente rapide sur la zone de Bor. Les brises au sol nous portent, en douceur aussi, vers la petite route de Baders à Bor où nous nous posons encore en douceur.

Collaboration de tous les aéronautes et de Núria qui comme à chaque vol, nous récupère de manière excellente.

Contents de partager à nouveau ces moments légers avec une tres bonne compagnie.

Merci à tous.

Voyage en ballon du 27 décembre.

Au dessus des sommets cerdans, la mer de nuages au Sud et Montserrat au fond.

Vol d’hiver. Pas trop froid. Nous pouvons commencer à préparer le ballon quand le soleil est déjà sur le terrain. Quelque petits nuages en altitude.

Ce matin c’est Lou, Chantal, Justine et Céline qui partagent la nacelle avec nous.

Presque pas de vent. Miquel s’est envolé avant nous avec un gros ballon. Il trouve la courant d’Est prévu à moyenne altitude et la suit. Nous nous décidons voler bien bas avec le reste de brise qui voudrait nous porter vers la rivière.

Nous voyons un héron sur un arbre et la brise s’arrête.

C’est le moment de monter en altitude. Nous traversons la brise d’Est, nous continuons vers le haut.

En altitude l’air est bien moins froid, presque pas de vent. On reste un petit moment a très haute altitude, au dessus des sommets des hautes montagnes cerdanes, la mer de nuages au Sud et Montserrat qui se montre. Vue magnifique, moment de calme et plénitude.

À la descente le terrain qui nous va bien n’est pas praticable en voiture et nous devons lancer une corde pour approcher le ballon au champ d’à coté qui nous va tres bien. Atterrissages doux, convivialité…

Nous sommes bien contents de partager ces moments. Merci.

Vol en ballon en Cerdagne du 24 décembre.

Les vents nous permettent de survoler

Ce matin les conditions sont idéales. Pas trop de froid au gonflage. Nous avons attendu que le soleil arrive au terrain de décollage.

Nous partageons le vol avec bien de monde. Véronique et sa famille, Anna, Louis, Salomé, Marion, Clément

Nous faisons deux ascensions, un premier atterrissage à coll de Saig et un dernier atterrissage à Cobarriu.

Nous nous laissons porter par une brise forteta d’Est qui était bien précise vers 600 mètres du sol.

Vol varié qui nous a permis d’arriver à Misserpí et survoler Sant Serni de Cobarriu. une des églises que j’aime le plus en Cerdagne.

Quel bon vol. Quelle bonne compagnie.

Partager après le vol un verre de l’amitié sur le pré de Sant Serni…

Contents de connaître et partager le vol avec Véronique et sa famille. Contents de faire ce travail qui passionne de plus en plus.

Merci à tous.